Dépaysement total en Azerbaïdjan entre histoire et nature

Azerbaïdjan

Pays souvent délaissé par les touristes, je décidais de tenter l’expérience car mes lectures m’amenèrent à apprendre qu’il faisait partie des pays les plus anciens du monde. De ce fait, un séjour sur ces terres devait me permettre d’en savoir plus sur la culture du pays.

L’importance de la religion et du passé

Dès mon arrivée, je fus frappée par le nombre de mosquées qui se trouvent à la disposition des musulmans qui peuvent alors aisément choisir leur lieu de prière et de recueillement. La religion a une grande importante pour la population et il me fut interdit d’y rentrer mais je pus admirer l’architecture de certaines d’entre elles et profiter pour observer les pierres utilisées pour leur construction.

Azerbaïdjan

Je partis donc pour Bakou découvrir les shahs médiévaux datant du 15e siècle avec notamment ceux de Chirvan. La beauté de ces édifices me fit prendre conscience de l’importance de ces dirigeants dans l’histoire et le développement du pays dans le temps.

Il s’agit alors d’un privilège d’avoir pu admirer ces héritages du passé conservés au fil des siècles. Il me fut même possible d’en approcher un de près pour observer sa construction datant du Moyen-Age

Les richesses naturelles

Le pays est connu mondialement pour ses gisements de pétrole et pour son caviar absolument exceptionnel dont une dégustation m’a été offerte pour mon plus grand enchantement. Il est en effet rare qu’on m’offre un mets si précieux et aussi goûteux. Je compris alors la réputation mondiale de ce fournisseur qui exporte une bonne partie de sa production afin de contribuer à l’économie mondiale.

Azerbaïdjan

Je pus découvrir comment se faisait le processus pour obtenir du caviar de qualité et m’aperçus alors qu’il s’agit d’un travail de longue haleine qui demande patience et persévérance. Ce pays est également un endroit où je partis à la découverte des nombreux lacs et rivières qui offrent des panoramas uniques que je pris soin de filmer pour en garder un souvenir impérissable.

Mais l’Azerbaïdjan me réservait bien des surprises avec sa montagne de feu, véritable phénomène extraordinaire qui s’explique par la grande quantité de gaz souterrain qui traverse cet endroit. J’ai pu aussi observer les volcans de boue de Gobustan mais je fus surtout attirée par les grottes préhistoriques qui s’y trouvent également. J’ai pu observer de près les peintures primitives laissées par une population de nombreux siècles auparavant.

Laissez un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.