Voyager dans le pays des couleurs mais aussi des saveurs

16 juillet 2020 0 Par GuideVacs
Voyager dans le pays des couleurs mais aussi des saveurs

Le monde a beaucoup à offrir en termes de nourriture. Le chili, en particulier, possède un don pour exploiter les ressources qui existent en son sein. Cette ingéniosité donne des recettes à la fois savoureuses et colorées. En plus, les plats chiliens sont moins épicés que ceux des autres pays de cette partie du monde.

 

Découvrir la délicate façon de cuisiner le maïs au Chili

 

Les Chiliens ont une façon bien à eux de cuisiner le maïs. On dirait qu’ils savent en extraire le meilleur. Ainsi, le plat le plus célèbre à base de cet ingrédient est la Humita. Un soin particulier est apporté dès la cuisson. En effet, les grains de maïs sont moulus et mélangés avec de l’oignon et du basilic, et parfois du piment.     Certains cuisiniers y incorporent des œufs et du fromage. Mais la cuisson relève de l’art, car il faut mettre la pâte ainsi obtenue entre deux feuilles de maïs. Celles-ci sont croisées d’une certaine manière afin que l’intérieur cuise sans que l’enveloppe ne s’ouvre. Ces petits détails trouvent leur importance au moment de la dégustation. La cuisson lente a évité au maïs de s’assécher pour devenir bourratif, tout en conservant la saveur de ses accompagnements. Autre produit tout aussi succulent : le Pastel de choclo ou gratin de maïs.

 

Crus ou cuits, les fruits de mer sont à l’honneur

 

La proximité de la mer garantit aux chiliens des produits frais et de première qualité. Le ceviche est le plat de poisson le plus connu de l’Amérique Latine. Le plat cru s’assaisonne de jus de citron qui s’occupe de « cuire » la bête. Ceux qui aiment le poisson cuisiné se régaleront avec le Caldillo de congrio. Le mélange de légumes, de coriandre et de vin blanc qui y sont rajoutés donnent une soupe onctueuse et riche. Les légumes ne sont coupés en petits morceaux, ce qui permet d’en apprécier la saveur. Nous conseillons aux participants de goûter aux  machas a la parmesana. Les coquillages fraîchement ramassés sont recouvert de fromage et de vin blanc et cuits au four. Généralement, les Chiliens utilisent des pétoncles comme crustacé, et du parmesan (d’où le nom du plat).

 

Des plats qui servent de repas et qui se dégustent comme en-cas

 

Les Chiliens savent mettre la pâte feuilletée à l’honneur. En témoigne les empanadas. Les habitants surfent sur la vague de popularité que cette spécialité connaît. Ainsi, les cuisiniers en font de toutes les tailles. Les touristes peuvent alors les déguster en apéritif ou en plat principal. Impossible de les rater durant un Circuit chili et d’ailleurs, le goût vaut bien un arrêt. Les goûteurs peuvent choisir des empanadas de mariscos, de pino ou de queso. Ce sont respectivement des feuilletés aux fruits de mer, au mélange viande, oeuf, oignon et olive et au fromage fondu. Certes ces petits beignets se retrouvent ailleurs. Toutefois, c’est dans les ingrédients intérieurs que se cache le savoir-faire chilien. Un autre pain, pour changer des sandwichs et des burgers, est le completo. Le pain se retrouve garni de saucisse ou autre viande, et de sauces diverses. L’élément principal étant l’avocat. Un plat sain par excellence.